Partenariat Presse

La presse écrite s'engage pour le recyclage des papiers et la promotion du geste de tri

Atteindre 60% de recyclage des vieux papiers d’ici cinq ans, c'est un objectif collectif. La presse écrite a décidé de contribuer à l'atteinte de cet objectif en signant une « convention en faveur de la sensibilisation au tri, à la collecte et au recyclage des papiers de presse » pour une durée de trois ans. Les organisations professionnelles de l’ensemble de la presse écrite (SEPM, SPQN, SPQR, FNPS, SPQD, FPPR, APGI), le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, le ministère de la Culture et de la Communication et Ecofolio ont défini ensemble un cadre volontaire d'implication de la presse visant à promouvoir auprès de son lectorat le tri et le recyclage du papier.

Les journaux et magazines mettent ainsi à disposition des espaces publicitaires afin de sensibiliser les lecteurs et affichent douze messages originaux incitant à recycler les papiers : « Non au recyclage des idées, oui au recyclage du papier », « Comme dans une série américaine, le papier peut revenir pendant plusieurs saisons », « Un amant, on le remplace. Un papier on le recycle »… autant de clins d’œil aux lecteurs.

Outre cette campagne de sensibilisation, la presse écrite s'engage également à : Créer avec Ecofolio un Observatoire du papier et de la presse pour partager une meilleure connaissance des enjeux économiques et environnementaux de la filière et promouvoir l’écoconception, le tri et le recyclage des journaux, des magazines et des publications (presse professionnelle et spécialisée) ; Participer aux travaux de la filière des papiers graphiques pour développer des actions innovantes.

Vous pouvez accéder aux partenariats ci-dessous :