Et pourquoi ne pas vous essayer au Kirigami ?

27 Mars 2017

Le papier aussi est un moyen de donner dans l’art et le Kirigami en est une des forme les plus accomplies. Il reste tout de même accessible aux néophytes. Mode d’emploi…

Après l’origami, voici le kirigami ! Comme l’origami, art japonais consistant à plier des feuilles de papiers sans découpe pour en faire des animaux, des fleurs, des personnages, des objets, le kirigami se pratique à base de papier mais cette fois, celui-ci est non seulement plié, mais aussi découpé et collé. Les formes peuvent être simples, en 2D ou tridimensionnelles. Ainsi vous pouvez réaliser des maquettes 3D, des mobiles ou encore des cartes qui, lorsqu’on les ouvre, font jaillir un motif en 3D comme les livres animés de notre enfance… 
Réaliser des kirigami nécessite minutie et patience. Plus on s’y essaie, plus on maîtrise la technique et plus les formes sont complexes.  

Choix du papier

La première étape de la confection d’un kirigami est le choix du papier. Il peut être blanc, coloré, recyclé, bouffant, kraft, non couché (pressé entre des rouleaux pour obtenir une épaisseur uniforme et une surface lisse sans traitement ni finition)… Le choix du papier se fait selon l’objet que l’on souhaite réaliser : cartonné pour un objet rigide, souple pour un fluide, épais ou fin, selon le volume souhaité. Par ailleurs, il est préférable avant de se lancer dans la réalisation, de tester le comportement du papier au pliage. En effet, certains, constitués de fibres seront difficiles à manipuler. 

Les outils 

Le kirigami étant constitué de pliages mais aussi de découpes et de collages du papier, il est indispensable de se munir de quelques outils : un cutter et/ou un scalpel pour une découpe nette et précise, une planche en plastique pour réaliser la découpe, un réglet métallique, un plioir en plastique pour former une rainure sur le papier et le carton, un tube de colle et un crayon à papier. Etre bien installé avec ses coutils à portée de main est indispensable pour se donner toutes les chances de réussir ses premières œuvres. 

La pratique

Dans un premier temps, il est préférable de choisir un gabarit simple.
Sur internet il existe de nombreux sites de motifs téléchargeables gratuitement (kirigamigratuitenfolie.over-blog.com 
loisirscreatifs.kirigami.fr). Une fois le gabarit choisi et  imprimé, posez le sur la planche à découper. Ensuite, en tenant fermement le scalpel ou le cutter, découpez les contours en lignes pleines du dessin. Cette opération se fait en tournant le papier et non le scalpel ou cutter. Attention, seuls les traits sont découpés, pas les pointillés car ces derniers sont utilisés pour le pliage.  Pour cette opération de pliage utilisez le plioir afin qu’il soit net et droit. 


Une fois toutes ces opérations réalisées, collez votre motif sur un support coloré afin de faire ressortir tous les volumes.  Après plusieurs kirigami, vous pourrez vous essayer à des motifs plus complexes et réaliser vos propres  gabarits. Pour cela il suffit de s’entrainer. Kirigami : l’essayer, c’est l’adopter !

En savoir plus : Le tutoriel pour débutant en vidéo