Mettre en place le tri dans son entreprise

17 Mai 2017

Poubelle bleue pour le papier, verte pour les canettes, rouge pour les plastiques, violette pour les capsules de café… au bureau, aussi, le tri entre dans les mœurs !

Entré dans les maisons il y a plus de vingt ans, le tri sélectif est une pratique plus récente dans les entreprises. Longtemps, les bureaux n’ont eu qu’une seule corbeille comme réceptacle pour tous les déchets. Mais depuis quelques temps, les entreprises incitent les collaborateurs à adopter des gestes écolo et déploient plusieurs poubelles pour trier le papier, les canettes, les cartons, les plastiques ou encore les capsules de café. Fini le temps où la boite de pizzas était jetée avec la canette de soda ou la bouteille en plastique.  

Les déchets produits dans les entreprises : une véritable manne pour le recyclage

Un salarié du tertiaire produit en moyenne entre 120kg et 140kg de déchets par an (ADEME 2016). Les employés sont, par exemple de gros consommateurs de bouteilles d’eau. Outre des sacs plastiques, ces bouteilles peuvent être recyclées en couvercles pour produits non alimentaires, en vêtements, en mobiliers urbains, en sièges auto,  en pare-chocs, clôtures, tuyaux, revêtements de voieries, etc. Les papiers et cartons qui représentent à eux seuls entre 70% et 85% des déchets de bureaux, peuvent redevenir papiers et cartons mais aussi être utilisés dans la conception des dalles pour faux-plafonds. Les canettes, légères et pratiques, sont du haut de leurs 80 années d’existence, devenues un incontournable sur les lieux professionnels. Recyclables à l’infini, elles redeviennent cannettes ou sont transférées vers les aciéries pour être transformées en barres et intégrées dans des produits d’électroménager, des emballages ou autres.  

Inciter au tri sur le lieu professionnel

Si tout le monde est d’accord sur le principe du recyclage, les comportements peuvent, en revanche s’avérer contraire à une attitude éco responsable. En effet, combien de fois n’a t-on pas été pris en flagrant délit de déposer un déchet dans la mauvaise poubelle. Absence de signalétique, forme de la corbeille inadaptée aux besoins (ouvertures trop petites, capacité insuffisante, etc), emplacement mal choisi, les raisons de ce comportement sont nombreuses. D’où l’importance pour les entreprises de choisir des poubelles de tri ou des bornes de collectes qui donnent envie et simplifient le tri de l’utilisateur : la bleue pour le papier, la verte pour les canettes, le rouge pour les plastiques, la violette pour les capsules de café. À chaque entreprise, ses codes couleurs et la forme des corbeilles car selon le secteur d’activité les besoins ne seront pas tout à fait semblables. 


Une entreprise du secteur de l’édition ou un cabinet d’architectes produit davantage de déchets en papier qu’un cabinet médical. Ainsi une banque, un bar, une société de conseil, un magasin de chaussures, un commerçant du secteur alimentaire… ne produisent pas les mêmes déchets et en même quantité. 

Les entreprises doivent donc choisir les poubelles les mieux adaptées aux déchets produits par leur collaborateurs et les déposer dans les lieux stratégiques : près des machines génératrices de déchets,  dans les lieux de passage, près de machines à café, dans les salles de réunions, etc.  Une poubelle de tri sélectif doit donc être facile d’accès, clairement identifiable et ne doit pas se résumer à un vulgaire produit utilitaire. Elle doit donner envie ! 

Vous désirez mettre en place le tri du papier dans votre entreprise ? Retrouvez tous nos outils pour vous y aider !

Le guide pratique pour mettre en place le tri des papiers
Le livret salarié
Les affiches
Les stickers
Les bannières pour votre intranet