Grand Nancy

Le Grand Nancy et Ecofolio ont signé un accord pour augmenter les performances de tri et de recyclage des papiers sur l’ensemble du territoire, grâce à un renforcement des bornes d’apport volontaire et une grande campagne de communication ciblée, au plus près des habitants.

Les objectifs

CLF-objectifs-Grand-Nancy

Le projet vu par les élus

André Rossinot - Président de la Communauté urbaine du Grand Nancy :
« Le partenariat avec Ecofolio va permettre de nourrir l’économie locale, historiquement liée à la fabrication du papier, mais aussi de rationnaliser les coûts de gestion des papiers tout en optimisant leur recyclage. »

Serge Bouly - Vice-Président délégué à la collecte et au traitement des déchets :

 

La communication

La communication est essentielle pour informer les habitants du nouveau dispositif et les mobiliser autour du geste de tri. Elle est la condition nécessaire à l’atteinte des objectifs que s’est fixé le Grand Nancy.

CLF-com-Grand-Nancy

« Coup de projecteur » sur les papiers pendant 6 mois.  

Campagnes médias et évènements
• Campagne d’affichage (DECAUX et TRAM) pendant 6 mois 
• Bulletins municipaux dédiés aux papiers, site internet et vidéo pédagogique
• Grande opération de déstockage avec les communes « La Tournée des papiers »

Actions en porte à porte
• Distribution du nouveau Guide du tri papier auprès de 15 000 foyers
• Mise à disposition de sac de pré-collecte

Sensibilisation des scolaires
• Diffusion des programmes pédagogiques d’Ecofolio à toutes les écoles, collèges, lycées 
• Animations «  Tri conteur »  dans plus de 30 classes  (écriture de contes sur le tri des papiers et édition d’un livre)
• Opération de déstockage et exposition itinérante Léo Folio

Ce qu’en pensent les habitants

90percent
des habitants du Grand Nancy sont satisfaits du mode de collecte en apport volontaire.
30percent
suggèrent d’intensifier les installations pour inciter à davantage recycler les papiers.

L’exemplarité de la collectivité incite les habitants à trier plus !    

Les Français veulent pouvoir trier en tout lieu et à tout moment, condition nécessaire à la création d’un réflexe. Dans cette optique, le Grand Nancy, conscient de la nécessité de créer un geste continu, a impulsé la dynamique de tri dans ses bureaux. Plus généralement, la collecte sélective des activités professionnelles est aussi mise en place auprès de 400 entreprises, grâce au travail de l’association d’insertion CRI-ALDIS. Un modèle exemplaire pour l’économie sociale et solidaire locale.